CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Dans l’Éducation comme ailleurs, le syndicalisme a toujours sa raison d’être (...)

Dans l’Éducation comme ailleurs, le syndicalisme a toujours sa raison d’être !

Tract de syndicalisation de la Fédération Éducation - Recherche de la CNT-SO


Fédération Education-Recherche /1er septembre 2018   
Education - une

Partager

Historiquement notre secteur professionnel a toujours été un bastion syndical fort mais ici comme ailleurs ce modèle est en crise avec un effondrement de la syndicalisation ou de la participation aux élections professionnelles. Le syndicalisme institutionnel est en faillite : impuissance face à la casse systématique d’une école publique de plus en plus inégalitaire, impuissance face à la dégradation de nos droits et conditions de travail, cogestion et clientélisme parfois douteux, course aux décharges qui éloigne les syndicalistes du terrain...

Nous partageons toutes ces critiques ! Il est temps de développer, à la base, un modèle alternatif qui revient aux fondamentaux du syndicalisme. C’est le sens de l’engagement quotidien des militant-e-s de la CNT Solidarité Ouvrière. Rejoignez-nous pour construire ensemble un outil de lutte, de solidarité et de défense au service de l’intérêt collectif, porteur de progrès pédagogiques et d’un projet de transformation sociale !

Faire le choix de la CNT - Solidarité Ouvrière, c’est développer une alternative syndicale !

Lire la suite : tract au format pdf


PS :

Fédération Éducation - Recherche de la CNT - Solidarité Ouvrière

Dans la même rubrique

Lycées professionnels : tous et toutes en grève le 27/09 !


Université : la compensation des notes et les secondes évaluations attaquées : un « arrêté licence » qui fabrique davantage d’échec.


Répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier) : une commission disciplinaire pleine de surprises


Exclusions, mensonges et vidéos : répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier).


Attaque contre l’École : au tour de l’enseignement professionnel de morfler !


Premiers chiffres « Parcoursup » : une génération sacrifiée ?


Brutalité et matraques : gouvernement et universités prêts à tout pour nous imposer la sélection sociale.


Scolarité obligatoire dès 3 ans : beaucoup de bruit pour rien… et pas de moyens annoncés !


Blocage illimité de l’université Paul Valéry (Montpellier 3)


Commando armé et chantage aux examens : les directions d’universités montpelliéraines prêtes à tout pour écraser la grève étudiante.


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Lire aussi