CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Nettoyage » [COVID19] Chez ATALIAN, la santé des agents de service se négocie pour (...)

[COVID19] Chez ATALIAN, la santé des agents de service se négocie pour 150€


CNT-SO /6 avril 2020   

Partager

Affecté•e•s dan divers hôpitaux d’Île-de-France par la société ATALIAN - notamment les hôpitaux Bichat et Beaujon, au nord de Paris - les agents en charge du nettoyage des services, chambres des patient•e•s, salles d’examens, espaces de repos du personnel hospitalier, etc. se sont vus offrir par la société une prime pendant la période du confinement décrétée par le gouvernement.

Mais :

- la prime en question ne s’élève qu’à 150€ alors que le dispositif gouvernemental prévoit qu’elle peut aller jusqu’à 2000€ ;

- les agents de service n’ont rien perçu sur leur dernier bulletin de salaire alors que le pays est confiné depuis le 17 mars ;

- seul•e•s les agents en charge du nettoyage des chambres, dans les services accueillant des patients atteints par le COVID-19 pourraient prétendre à cette prime.

Rien ne justifie cette différenciation entre les salarié•e•s qui sont également exposé•e•s au COVID-19, quand ils nettoient les chambres, les salles d’examens, ou lorsqu’ils sortent les poubelles et qui craignent, depuis le début de la pandémie, non seulement de contracter le virus mais aussi de le transmettre à leurs familles.

Nous affirmons en outre que le montant de la prime, décidé par un groupe qui a atteint 3 milliards de chiffre d’affaire en 2018, est une insulte à tous ces salariés « essentiels », qui continuent de travailler pour assurer le bon fonctionnement des hôpitaux.

Nous exigeons :

✓ que le dispositif soit étendu à l’ensemble des salarié•e•s du groupe 
 affecté•e•s dans des établissements hospitaliers ;

✓ que le montant de la prime soit revalorisé ;

✓ que la prime soit immédiatement versée 
pour le mois de mars 2020.


PS :

CNT-SO Nettoyage RP