CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Maintien des examens : stop à la mascarade !

Maintien des examens : stop à la mascarade  !


CNT-SO /9 mai 2021   

Partager

Blanquer l’a confirmé : il maintiendra en présentiel les épreuves du baccalauréat et des BTS. Alors que l’épidémie circule toujours activement et que, depuis plus d’un an, élèves et enseignant·es doivent composer avec des conditions d’enseignement chaotiques, ce maintien est un non-sens pédagogique et sanitaire.

Les aménagements concédés (meilleure note retenue entre celle de l’épreuve terminale et la moyenne annuelle pour la philo et les épreuves de Bac Pro, dédoublements des sujets, autorisation de consulter ses notes de préparation pour le Grand oral, etc.) ne risquent pas de satisfaire les lycéen·nes et les étudiant·es en BTS qui ont lancé un mouvement de blocage.

Pour une immense part des élèves dans une situation sociale précaire, la "continuité pédagogique" est un mythe. Les élèves n’ont tout simplement pas eu les heures d’enseignement nécessaires pour les préparer à ces épreuves, qui sont souvent nouvelles pour eux voire totalement inédites (le Grand oral par exemple) !
Les inégalités sont aussi territoriales. Non seulement les académies ont été soumises à des règles sanitaires différentes, mais au sein des académies, chaque établissement a été renvoyé à ses responsabilités pour concocter son plan sanitaire. Résultat ? Certains établissements du privé se targuent de la mention "100% présentiel" sur les dossiers ParcourSup ! Maintenir des épreuves nationales dans un contexte aussi fragmenté ? Vous appelez ça égalité des chances" ? !

Nous ne sommes pas dupes : ce maintien qui ignore les revendications des lycéen·nes et étudiant·es concerné·es n’a d’autre visée pour Blanquer que de confirmer sa mainmise autoritaire sur l’Éducation et de mener à bout "sa" réforme.

La CNT-SO dénonce cette décision irréaliste et injuste ! Elle soutient toutes les initiatives de protestation des élèves, étudiant·es et personnel·les de l’Éducation nationale.  
La CNT-SO s’est toujours prononcée contre la création de fait de diplômes maisons couplés à la sélection par l’algorithme de ParcoursSup. Faute de garantie d’épreuves nationales équitables, nous revendiquons la délivrance générale, sur assiduité, de la session 2021 des examens.